Nutrition

Mon avis sur les fruits aqueux

Parlons FRUITS 🍊🍎🍑🍍🥝🍅
Fruits aqueux plus précisément (agrumes, fraises, framboises, mûres, myrtilles, cerises, pommes, tomates… les bananes sont des fruits amylacés)
Bien sur, les fruits sont sains puisqu’ils sont riches en eau, en fibres, et en vitamines, et font partie d’un régime équilibré.
Par contre, il y a certains moments pour manger des fruits, et certaines personnes devraient même s’en passer et trouver leurs vitamines et fibres plutôt dans des légumes.

Je me base ici sur certaines connaissances de Robert Masson, je sais que ce naturopathe est décrié par beaucoup car il a beaucoup critiqué la naturo extrême à la fin de sa carrière. Faites vous votre propre expérience de ses différentes affirmations !

POUR QUI ?

Les fruits aqueux sont composés d’acides (citriques, maliques, tartriques), qui doivent être oxydés par l’organisme en gaz carbonique et en eau. Cette oxydation se fait plus ou moins bien selon les personnes, c’est pourquoi les fruits sont généralement bénéfiques, mais délétères chez certains individus où leur ingestion peut finir par provoquer une déminéralisation importante (voir dernière slide).
Comment savoir ? Selon Robert Masson, les individus supportant mal les fruits sont plutôt minces, fatigables, souvent insomniaque, toujours frileux. Globalement, si vous remarquez une fatigue ou une frilosité après ingestion de fruits aqueux, posez-vous la question !

QUAND ?

Plus il fait froid, plus l’oxydation est difficile.
Ca tombe bien car dans un pays où il fait froid on trouve naturellement peu de fruits (la nature est bien faite !). Manger des fruits l’été quand il fait chaud, c’est respecter les saisons et favoriser leur bonne assimilation, ça rafraîchit et ça hydrate.

Plus on est près du réveil, plus l’oxydation des acides est difficile. Plus on avance dans la journée et en particulier vers 17h 18h plus l’oxydation des acides devient facile pour l’organisme.

POURQUOI PAS EN FIN DE REPAS ?

Concernant la digestion en tant que tel, sans parler d’oxydation, on conseille de manger des fruits crus seuls et en dehors des repas. Chaque catégorie d’aliment a une durée de digestion différente (de 10 min à plusieurs heures) et un lieu de digestion spécifique. Les fruits ne sont pas digérés par l’estomac mais par l’intestin grêle, en 20 à 30 minutes. (il faut par exemple plusieurs heures pour les glucides complexes ou protéines). Dans un repas complet, si des fruits arrivent en dessert, ils vont rester bloqués au niveau de l’estomac avant de pouvoir atteindre l’intestin grêle, en attendant que les autres aliments soient digérés. Pendant ce temps là, ils fermentent, c’est à dire qu’ils se transforment en alcool. Il y a alors beaucoup moins de bénéfices à en consommer, puisque moins de nutriments, et des inconforts digestifs à la clé ! Si vous voulez manger des fruits en fin de repas, préférez les cuits en compote ou en tarte. Gardez vos fruits crus pour un encas ou un goûter (de préférence au moins 30 min avant un repas complet, ou 4h après).

QUELLE QUANTITÉ ?

Là c’est un débat sans fin, puisque ça doit être personnalisé.
Forcément, selon votre tempérament vu précédemment, vous pourrez tolérer plus ou moins les fruits. Ce qui est sûr c’est que les “5 fruits et légumes par jour” du PNNS ne prennent pas du tout en compte la personnalisation du régime alimentaire, c’est un chiffre arbitraire.
Une autre certitude : le frugivorisme, c’est-à-dire ne consommer que des fruits ou presque, vous mène à de graves carences, à une perte de poids importante, et à une déminéralisation avec perte des dents.
Attention aussi aux mono-diète de fruits, personnellement je préfère un jeûne court plutôt qu’une monodiète, à voir selon votre profil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *